VOTE | 193 fans

#106 : Jeu de piste

Résumé : Gideon continue de fouiller le passé d'Amanda, tout en sachant que le bébé qu'elle portait n'était pas du Président Grant.

Olivia reçoit la visite surprise du Président Grant, qui tient à lui faire entendre les enregistrements que Cyrus a reçus. Cet épisode est principalement centré sur les Primaires du Parti Démocrate, et la lutte pour l’investiture, ainsi que sur la rencontre entre Olivia et Grant.

Photos promotionnelles | Captures

Popularité


4.63 - 8 votes

Titre VO
The Trail

Titre VF
Jeu de piste

Première diffusion
10.05.2012

Première diffusion en France
11.04.2013

Vidéos

Promo 1x06

Promo 1x06

  

Sneak Peek 1 - Olivia et Fitz

Sneak Peek 1 - Olivia et Fitz

  

Diffusions

Logo de la chaîne M6

France (inédit)
Mardi 08.07.2014 à 21:40
2.03m / 8.5% (Part)

Logo de la chaîne ABC

Etats-Unis (inédit)
Jeudi 10.05.2012 à 22:00
6.43m / 1.9% (18-49)

Plus de détails

Scénario : Jenna Bans - Réalisation : Tom Verica

Guest stars : Joshua Malina (David), Bellamy Young (Mellie Grant), Kate Burton (Vice President Sally Langston), Matt Letscher (Billy Chambers), Liza Weil (Amanda Tanner), Graham Beckel (Hank Tanner), Brendan Hines (Gideon Wallace), Dan Bucatinsky (James Novak), Brenda Song (Alissa), John Burke (Paul Mosley)

-- CHEZ OLIVIA --

Fitz entre dans l’appartement d’Olivia. La tension d’Olivia est assez palpable, et atteint son paroxysme lorsque Fitz lui demande d’écouter une sex-tape que Cyrus a reçu, et sur laquelle on reconnait sa voix.

 

- Flash back : la course à l’Investiture du parti Républicain

La campagne Grant for the peopleOlivia rejoint l’équipe de campagne de Fitz pour la course à l’investiture de son parti. Elle est stagiaire de Cyrus, et exprime clairement son opinion sur ce qui empêche Fitz de l’emporter : son couple ne fonctionne pas : leur couple n’a aucune texture.

Fitz, surpris, demande dans un premier temps à Cyrus de la faire renvoyer, mais Cyrus la garde. Fitz doit même présenter des excuses à Olivia, qui comprend immédiatement qu’il éprouve quelque chose pour elle, qui n’est pas insensible au charme du candidat.

Mellie et Fitz se rapprochent devant les camérasElle met néanmoins en scène le couple Grant, afin qu’ils ressemblent à un couple réellement épris l’un de l’autre : c’est le prix pour accéder à la Maison Blanche. Les Grant ont beaucoup de mal à jouer ce rôle, car leur mariage est semble-t-il fini depuis longtemps.

Mellie est accusée par les médias d’avoir une relation extraconjugale avec Paul Mosley. Les rumeurs ont été lancées par Billy Chambers, qui voulait au passage recruter Olivia, et semble sous le charme de la jeune femme.

Fitz est amoureux d'une femme incroyableFitz doit démentir ces rumeurs, et explique qu’il est amoureux d’une femme incroyable. Seule Olivia comprend le vrai sens de cette phrase. Lors de la préparation du Super Tuesday, il entraine Olivia à l’écart des autres, et tous deux s’apprêtent à s’embrasser, mais Mellie surgit et demande de l’aide à Olivia.

Olivia et Cyrus regardent les résultats : les voix des femmes leur font défaut, et sont emportés par Sally Langston. Cyrus propose de passer aux coups bas, mais Fitz refuse. De plus, s’attaquer à une femme ne peut leur être que défavorable. Mellie prend alors tout le monde par surprise, et annonce aux caméras qu’elle a fait une fausse couche, et que Fitz voulait même arrêter la campagne.

Olivia et Fitz : leur première nuit ensembleFitz est sous le choc : cette histoire est complètement inventée. Il se confie à Olivia, qui parvient à surmonter sa réserve et à lui prendre la main. Ils finissent dans la même chambre d’hôtel et font l’amour.

Or, une caméra était cachée dans cette chambre, et les enregistrements de la sextape ne sont pas ceux enregistrant les ébats de Fitz et Amanda, mais de Fitz et Olivia. Olivia est complètement choquée : Amanda a été utilisée parce qu’ils ne sont pas parvenus à l’identifier, elle. Amanda a servi à mettre un visage sur une voix.

Billy Chambers remet l’enregistrement à Sally Langston, qui ne prend pas la peine de regarder : elle va désormais faire un ticket avec Grant, pour devenir Vice-Présidente.

 

- La constitution de l'équipe Olivia Pope et Associés

Abby, juste après son divorce, se remet chez OliviaOn voit comment l’équipe s’est formée, précisément pendant la campagne du Gouverneur Grant.
Huck, lui, a découvert qui est à l’origine des rumeurs contre la femme de Grant. Il a un aspect de clochard.
Abby a vécu dans l’appartement d’Olivia pendant la campagne d’investiture, semble-t-il juste après son divorce. Olivia lui demande de l’aide sur la campagne du Gouverneur Grant : elle se rend dans une entreprise qui produit a priori des films pornographiques.

Ceci amène donc Harrison, qui est en liberté conditionnelle, chez Paul Mosley, avec qui Mellie Grant est accusé d’avoir une liaison. Harrison lui propose un marché : soit Mosley profite de la présence des médias qu’Harrison a pris soin de convoquer pour démentir sa liaison avec Mellie, soit Harrison révèle à tous le passé d’acteur porno de Mosley.

 

-- L’AFFAIRE AMANDA TANNER --

 

- L’enquête du Substitut du Procureur

David Rosen ne croit pas au suicide d'AmandaContrairement à son assistante Alissa, David Rosen pense qu’Amanda ne s’est pas suicidée, mais qu’elle a été assassinée, aidé en cela par le fait qu’elle était stagiaire à la Maison Blanche, qu’elle a démissionné, qu’elle était enceinte et cliente d’Olivia Pope. La question qu’il se pose, c’est qui à la Maison Blanche avait intérêt à tuer Amanda Tanner.

- L’enquête de Gideon Wallace

Quinn et Gideon au litGideon et Quinn ont passé la vitesse supérieure et ont couché ensemble.

Gideon continue de travailler sur l’affaire Amanda Tanner, et cherche notamment qui garde actuellement le chien d’Amanda.

A force de regarder photos et vidéos, il s’aperçoit que Billy Chambers est sur bon nombre de clichés avec Amanda. Il le confond, mais contre toute attente, Billy Chambers ne dément pas. Il en veut toutefois au journaliste, qui n’a pas levé le bon lièvre.

Billy Chambers s'apprête à tuer GideonCertes, Amanda et lui ont eu une liaison, mais c’est aussi avec le Président Grant qu’elle couchait. Et la source d’info de Gideon, c’était Billy lui-même. Gideon l’informe qu’Amanda Tanner était enceinte, et probablement de lui.

Chambers perd complètement la tête et plante un ciseau dans la nuque de Gideon, qui s’effondre sur le sol.

 

Légende : LIEU-MOMENT | Description  | Personnage : dialogue.

 

***GÉNÉRIQUE***

 

APPARTEMENT D'OLIVIA POPE - NUIT

Olivia et le président sont en train de discuter.

Olivia : Qu'est-ce que tu fais là ? Tu ne peux pas venir ici !

Président Fitzgerald Thomas Grant : Je n'ai pas tué Amanda Tanner

Olivia (en hochant légèrement la tête et détournant le regard): Je sais. Elle n'était pas enceinte de toi.

Président Fitzgerald Thomas Grant (en s'avançant) : Non.

Olivia : Mais elle aurait pu l'être.

Président Fitzgerald Thomas Grant : Ah bon ? Tu veux vraiment que je te décrive en détail comment, où et quand j'ai couché avec Amanda Tanner ? Si ça peut te soulager, ça ne me gêne pas.

Olivia (en s'éloignant) : Non.

Président Fitzgerald Thomas Grant : Tu m'as quitté. J'étais malheureux et elle était là, et j'ai commis une erreur. Une seule fois.

Olivia (lui refaisant face) : Je ne veux pas parler de ça. Tu as trompé ta maîtresse avec ta petite amie. Inutile de te développer…

Président Fitzgerald Thomas Grant (la coupant et s'avançant de nouveau vers elle) : Ce n'était pas ma petite amie ! Et je ne t'ai jamais considérée comme ma maîtresse, tu le sais très bien, ne dis pas ça.

Olivia : Pourquoi est-ce que tu es venu ?

Président Fitzgerald Thomas Grant (prenant quelque chose dans la poche intérieure de sa veste) : Cyrus a reçu un enregistrement la semaine dernière. (Brandissant le cd) C'est une sextape, je suis dessus, je veux que tu l'écoutes.

Olivia (secouant la tête négativement) : (murmurant)Ah non. (Plus fort et allant crescendo) Alors là, c'est hors de question. Je n'ai aucune envie de t'écouter faire l'amour avec Amanda Tanner.

Président Fitzgerald Thomas Grant : Olivia. Il faut que tu écoutes ça.

 

***Défilé d'images s'éloignant dans le temps - DEUX ANS PLUS TÔT***

 

SALLE DE CAMPAGNE DE FITZGERARLD GRANT - JOUR

Grant s'adresse à son équipe, au dessus d'eux les ventilateurs tournent à plein régime.

Grant : On ne va pas se mentir, Sally Langton s'est mit l'Iowa dans la poche hier soir. Donc si vous avez des idées, allez-y.

Cyrus(s'adresse à quelqu'un en murmurant) : Donnez-moi les derniers chiffres.

Grant : Personne n'a d'idée ?

Une jeune femme : Il faut qu'on soit plus à droite. Nous n'avons encore rien dit sur le mariage homosexuel et la prière à l'école.

Grant : Oh voyons, ce n'est pas sur ces sujets qu'on veut se faire entendre. Il faut que nous arrivions à faire passer notre message. Les gens ne savent pas dans quelle case me mettre. Le problème, c'est … 

Une voix le coupe dans le fond de la salle. C'est une jeune femme noire, très belle : Olivia Pope.

Olivia : Votre couple !

Silence général, elle poursuit, alors que Grant la fixe la bouche ouverte.

Olivia : On dirait que vous ne sautez plus votre femme.

Grant reste estomaqué, mais Cyrus semble s'amuser. Elle continue de parler tout en s'avançant vers lui.

Olivia : Ce qui est votre droit, mais les républicains accordent beaucoup d'importance aux valeurs familiales, c'est ce qui influence leur vote. Et vu que Sally a choisi Dieu comme porte-parole pour sa campagne, il nous reste la famille.

Grant se tourne vers Cyrus.

Olivia : Le mariage. Et c'est là qu'on a un souci, parce que vu de l'extérieur, votre couple a l'air froid, distant, inexistant. Où est votre femme, d'ailleurs ? Les électeurs ont besoin d'aimer la personne pour qui ils vont voter. Ils pensaient qu'Al Gore était un vieux schnock jusqu'à ce qu'il roule une pelle à sa femme en public. Et ils ont élu George W parce qu'avec Laura, ils donnaient l'image d'un couple sympa avec qui ils auraient pu prendre une bière. Il faut que vous donniez envie aux gens de vous inviter à dîner. Mais si vous et votre femme continuez à vous tenir à trois mètres de distance, sans un regard l'un pour l'autre, ils ne vous laisseront jamais entrer chez eux. C'est ce qui vous a fait perdre l'Iowa et c'est ce qui vous fera perdre le New Hampshire.

Grant : Et vous êtes ?

Olivia : Olivia Pope.

 

***GÉNÉRIQUE***

 

BUREAU DE CYRUS PENDANT LA CAMPAGNE - JOUR

Grant s'appuie au chambranle de la porte de Cyrus qui est assis à son bureau.

Grant : Virez-là !

Cyrus(il secoue la main pour effacer son propos) : Elle est géniale, une vrai gâchette. Elle ne vit que pour son boulot. La meilleure élève que j'ai jamais eu.

Grant : Virez-là !

Cyrus :Pourquoi ? Parce qu'elle a osé dire tout haut ce que tout le monde pense tout bas ?

Grant : Débarrassez moi d'elle !

Il se tourne et se dirige pour sortir, mais Olivia attend près de la porte. Il s'arrête, déglutit et soupire.

Olivia : Je ferai passer mes frais d'hôtel sur la campagne et rassurez-vous, j'ai même pas eu le temps de toucher au mini-bar.

Cyrus se lève.

Grant : Olivia…

Olivia : Bonne chance, gouverneur !

Elle a déjà fait demi-tour et est partie.

Cyrus :Bien vous savez ce que je fais moi ici ? Je dirige une usine de saucisse…

Grant : Ce qui fait de moi … une saucisse ?

Cyrus :Oui ! Une belle saucisse, hautement qualifiée, brillante, idéaliste et pleine d'énergie.

Grant : Cyrus !

Cyrus :Le discours qui électrise les foules, les petits bisous aux enfants, tout ça, c'est vous. La réalité pure et dure, les baisses de moral, les mauvais coups, bref tout le sale boulot, c'est moi. C'est très très dur et c'est ingrat, mais ça me plait, c'est ma raison de vivre. Vous vous ne seriez pas capables d'en gérer la moitié, alors allez-vite faire vos excuses à Olivia Pope et ramenez-la moi ou il faudra chercher un autre fabricant de saucisse.

 

UN COULOIR PENDANT LA CAMPAGNE - JOUR

Grant court après Olivia qui traverse le couloir d'une allure rapide.

Grant : Mademoiselle Pope, s'il vous plaît, attendez,…

Il la dépasse pour se place devant elle.

Grant : J'ai … Je vous demande pardon de vous avoir virée.

Olivia : Pourquoi ?

Grant : Pourquoi je vous demande pardon ?

Olivia : Pourquoi est-ce que vous m'avez virée ? J'avais un boulot, un boulot qui payait bien et que j'ai été obligée de quitter pour rendre service à mon ami Cyrus parce que je suis douée, je suis brillante. J'aurais pu manger, respirer, vivre pour Fitzgerald Grant chaque minute de chaque jour. Ça aurait été une chance pour vous de m'avoir, et c'est vraiment dommage que vous n'acceptiez pas d'entendre la vérité.

Grant : J'ai apprécié votre franchise et je suis totalement d'accord avec vous. (Elle fronce les sourcils) Vous avez raison, ce serait une chance pour moi de vous avoir.

Le silence s'installe, ils se fixent, retenant à peine leur respiration à force de la contenir. Il finit pas laisser échapper un soupir de frustration et il s'éloigne d'un pas.

Olivia : C'est pour ça que vous m'avez renvoyée ?

Grant : Est-ce qu'on pourrait … 

Olivia : Se remettre au travail ?

Grant : Oui.

Olivia : D'accord.

Elle se tourne et s'en va, le laissant pantelant quelques secondes avant qu'il ne se décide à la suivre.

 

LE PETIT DÉJEUNER PANCAKE DES VÉTÉRANS PENDANT LA CAMPAGNE AU NEW HAMPSHIRE - JOUR

Des gens se baladent avec des assiettes de pancake, on voit des photos de campagne, prises de main et discussion avec des vétérans en uniforme. On voit aussi Sally Langston dans les invités.

 

En bruit de fond et en alternance avec les photos:

Grant (serrant la main à un soldat): Ravi de vous connaître.

Sally (serrant la main à un soldat) : … cher ami… 

Grant (s'adressant à Sally en mangeant des pancakes) : c'est délicieux

Sally (agenouillée près d'un bébé) : Oh qu'il est mignon, il a quel âge ?

Dernière photo de groupe avec Sally, Grant et deux soldats.

On voit Olivia au téléphone.

Olivia : Laisse tomber un peu la pâtisserie

 

UNE CUISINE - JOUR

On voit Abby en train de mixer une pâte, au téléphone avec Olivia.

Abby : Je vois pas du tout de quoi tu parles

 

LE PETIT DÉJEUNER PANCAKE DES VÉTÉRANS PENDANT LA CAMPAGNE AU NEW HAMPSHIRE - JOUR

Olivia : J'entends mon fouet électrique, Abby, passe à autre chose.

 

UNE CUISINE - JOUR

Abby : Alors, ça y est, tu es devenue républicaine ?

 

LE PETIT DÉJEUNER PANCAKE DES VÉTÉRANS PENDANT LA CAMPAGNE AU NEW HAMPSHIRE - JOUR

Olivia observe une femme tendre son bébé au gouverneur et il se met à jouer avec, en le tendant vers le ciel. On l'entends babiller .

Grant : Oh, qu'est-ce que tu es grand toi.

Elle sourit.

 

UNE CUISINE - JOUR

Abby : Allo Olivia ?

 

LE PETIT DÉJEUNER PANCAKE DES VÉTÉRANS PENDANT LA CAMPAGNE AU NEW HAMPSHIRE - JOUR

Olivia : Il a quelque chose. Un truc qui me donne envie d'aller plus loin.

 

UNE CUISINE - JOUR

Abby : Dans ce cas, va-y. Tu n'es pas obligée de me surveiller tous les jours. Je suis pas folle, seulement divorcée.

 

LE PETIT DÉJEUNER PANCAKE DES VÉTÉRANS PENDANT LA CAMPAGNE AU NEW HAMPSHIRE - JOUR

Olivia : Alors, arrête de t'apitoyer sur ton sort et laisse tomber les gâteaux. Appelle Stephen, il est marrant.

 

UNE CUISINE - JOUR

Abby : Arrête de jouer les marieuses. Et si je m'achetais un flingue.

Olivia : C'est ça à plus tard.

Abby rit et mord dans le muffin qu'elle a commencé à manger.

 

LE PETIT DÉJEUNER PANCAKE DES VÉTÉRANS PENDANT LA CAMPAGNE AU NEW HAMPSHIRE - JOUR

Cyrus arrive à coté d'Olivia

Cyrus : Il est doué notre poulain. Qui pourrait imaginer qu'il a envie d'étrangler Langston.

Olivia : Si seulement il simulait aussi bien avec sa femme, nous ne serions pas en train de perdre.

Une jeune femme arrive derrière eux et leur tend des feuilles.

La jeune femme : Le programme des activités

Cyrus : Ah, merci (on voit la jeune femme de face et on reconnaît Amanda) comment vous appelez-vous ?

Amanda : Amanda.

Cyrus : Merci Amanda. Quelque soit le candidat que vous soutenez (Elle porte un badge rouge aux couleurs de Langston), je vous remercie d'être avec nous aujourd'hui.

Elle acquiesce en hochant la tête et s'en va. Cyrus fixe son attention sur le programme.

 

***Un voile passe laissant apparaître un nouveau titre - JOUR PRÉSENT***

 

MORGUE - NUIT

David regard la dépouille d'Amanda. Il sort son téléphone et compose un numéro.

David : Alyssa, annulez vos projets, on va travailler tard ce soir.

Plusieurs gros plan d'Amanda.

 

***Un voile noir passe - puis défilement de photos de Washington la nuit - JOUR PRÉSENT***

 

APPARTEMENT DE GIDEON - CHAMBRE - NUIT

Gideon et Quinn sont en train de faire l'amour, les croque-monsieur ont été abandonnés sur la table de chevet. À travers les stores ils se sont arrêtés et les dégustent enfin.

Quinn : Hum s'est hyper bon.

Gideon : Oui, je sais.

Quinn : Je rigole pas, c'est tellement bon que tu devrais démissionner (Il l'embrasse dans le cou). Désolé, mais je trouve que tu es meilleur cuistot que journaliste. Tu devrais transformer ta voiture en snack ambulant. T'as une voiture au moins ? Je te quitte si t'as pas de voiture.

Gideon : J'en ai une, ouais (elle abandonne le reste de son morceau et l'embrasse dans le cou à son tour). Et j'ai aussi  …(léger rire) un article à finir pour demain.

Elle se redresse un peu, il l'embrasse du bout des lèvres et elle sort du lit, en proie à l'agitation.

Quinn : Oh … oui, je suis désolée, je vais m'en aller.

Gideon : Non non non non… , c'est pas ce que je voulais dire. Ne pars pas. Non j'aimerais que tu restes. J'en ai pour quelques heures, mais tu peux m'attendre ici (bisous sur l'épaule). Tu es si belle (deuxième bisous). Toute nue, dans mon lit. Reste là, s'il te plaît (bisous sur la joue).

Elle sourit.

 

APPARTEMENT DE GIDEON - LIVING - NUIT

Gideon sort de sa chambre, enfile un tee-shirt et ferme la porte. On le voit ensuite assis à son bureau, ouvrir son portable. IL met en route une vidéo sur l'écran. On y voit Grant y faire un meeting de campagne.

Grant : Les gens du New Hampshire m'ont ouvert leur porte et leur coeur. Et cela a été pour moi une expérience extraordinaire… 

Gideon soupire.

 

BUREAU DU PROCUREUR - NUIT

Alyssa rentre dans le bureau, les bras chargés.

David : Salut, vous avez trouvé ma soupe ?

Elle le regarde d'un oeil désapprobateur. La vue change et au travers d'un store on le voit se lever de son bureau.

David : Vous en avez mis du temps. En même temps, avec ses chaussures, c'est normal.

Alyssa (en entrant et déposant le tout sur son bureau) : J'ai tout ce que vous m'avez demandé, et ces chaussures ne sont pas faites pour marcher, elles sont faites pour que je me trouve un mec et quand je dis mec, je parle du barman hyper sexy du Black Cat avec qui je devrais être en train de boire un verre à l'heure qu'il est, mais pas d bol, j'ai un patron maniaco-obsessionnel qui m'envoie lui chercher à dîner à vingt-deux heure trente un jeudi soir.

David : Si vous passiez moins de temps au Black Cat et plus de temps à réviser l'examen du barreau, vous ne seriez plus obligée d'aller faire mes courses parce que les avocats ont des assistants pour ça.

Alyssa : Beaucoup d'avocats ont raté le barreau.

David : Tous les avocats passent le barreau. C'est ce qui fait d'eux des avocats.

Elle enlève le sac à présent vide. Elle retire son manteau et tous deux s'asseyent.

David(Prenant ses baguettes et un des plats chinois) : Alyssa, nourrissez-vous, on a un meurtre à résoudre.

Alyssa :Non, il n'y a rien à résoudre. La légiste a conclu au suicide et la police est d'accord avec elle, c'est pour ça que je suis rentrée chez moi il y a deux heures, parce que l'affaire était close.

Il se lève et fouille dans ses dossiers en même temps qu'elle parle. Il lui tend ensuite un dossier.

David : Amanda Tanner, vint-sept ans, célibataire, enceinte de trois mois.

 

***défilement de photos du cadavre dAmanda - JOUR PRÉSENT***

 

David : Elle travaillait comme assistante à la Maison Blanche jusqu'à il y a encore quelques semaines avant de démissionner brusquement. Elle a ensuite fait une tentative de suicide, puis elle est devenue une cliente d'Olivia Pope et pour finir on a retrouvée son corps dans le fleuve. Vous ne trouvez pas ça intriguant ?

Entretemps, il s'est assis sur le coin du bureau et grignote en même temps. Elle le regarde d'un oeil désapprobateur.

David : Bon ben faites semblant au moins. Ça me ferait plaisir.

Il se redresse et contourne son bureau.

David : Donc si on part du principe que vous trouvez cette affaire fascinante, incongrue, incroyable, digne de notre intérêt (il se rassied). Quelle est la première question que vous vous poseriez ?

Ben … euh … Qui a la maison blanche aurait voulu la tuer ?

 

***Un voile noir passe - IL Y A DEUX ANS***

 

BUREAU PENDANT LA CAMPAGNE - JOUR

Mellie est assise dans un fauteuil. Elle écoute le staff, ainsi que son mari, assis à coté d'elle.

Mellie : Vous avez annulé tout notre programme des deux prochains jours

Olivia : Oui.

Grant : Les primaires sont dans une semaine, on ne peut pas rater deux jours de campagne.

Cyrus : Le New Hampshire, c'est un petit état.

Mellie : J'organise une collecte pour l'alphabétisation à Nashua demain, je ne peux pas annuler.

Olivia : C'est pour cela que je l'ai fait à votre place.

Mellie : Ah, au risque de paraître un peu idiote, j'avoue que je n'ai toujours pas bien compris ce que vous attendiez de nous.

Olivia : Tout d'abord, j'aimerais que vous arriviez à vous parler.

Mellie : Nous n'arrêtons pas de parler, mademoiselle Pope.

Olivia : Non, pas l'un avec l'autre. Dès que vous êtes ensemble à une manifestation publique, vous vous regardez à peine.

Mellie : D'accord, on fera un effort. Rajoutez deux trois évènements où on apparaîtra ensemble.

Olivia : Cela ne suffira pas. Nous avons besoin d'un couple, un couple crédible, amo;ureux. Il faut que vous formiez une équipe. Sinon, autant laisser tomber tout de suite

Grant la fixe, Mellie soupire.

 

Olivia : On va vous laisser tranquille un moment

Elle se lève et pousse Cyrus pour qu'il sorte aussi.

Cyrus (murmurant) : Oh oui oui

 

L'image d'eux assis sur le canapé s'estompe et on les voit en train de se disputer. Mellie est debout et marche à grand renfort de geste, tandis que Grant est toujours assis sur le canapé.

Grant (fort) : Pourquoi t'es pas de mon coté ? C'est ce que tu as toujours voulu, pourtant.

Mellie : Ce que j'ai toujours voulu ? Je te signale que c'est toi qui te présente.

Grant : Oh je t'en prie, comme si tu n'avais pas envie d'être première dame. T'as déjà pratiquement redécoré la Maison Blanche.

Mellie : Oh ça va, ça suffit. Celle qui est dévorée par l'ambition, c'est moi. Je suis la dame de fer, OK. Il y a pas une chose que je n'ai pas faite pour toi. J'ai sacrifié ma carrière pour toi. J'ai renoncé à tout ce que je désirais pour toi. Même nos enfants je les ai fait pour toi. J'ai sacrifié ma vie pour que tu puisses (il se lève) devenir président.

(la coupant) : Je ne t'ai jamais demandé de renoncer à quoi que ce soit

Mellie (faisant de même) : Et la seule chose à laquelle j'ai droit en retour, ce sont des reproches permanents.

Grant : Tu préférerais quoi ? Que je t'ignore ? Qu'on se parle … 

On entend la dispute à travers des fenêtres voilées depuis la pièce à coté.

Grant : Plus du tout. Tu me diras que c'est comme ça que ça fonctionnait avant, et cela valait très bien.

Mellie : Ce n'est pas possible d'être aussi immature !

Apparaissent Cyrus et Olivia assis à une table attendant.

Cyrus : Eh bien, je comprend pourquoi ils ne se parlent plus.

 

La porte s'ouvrent, deux hommes entrent. Olivia et Cyrus leur font signe violemment de sortir.

Grant (en fond) : … des années …

Cyrus : Pas maintenant !

Olivia (chuchotant) : Dehors

Grant (en fond) : … tu avais peur que ça se sache, ça me tue.

Mellie (en fond) : Et je le pense toujours !

Olivia pousse un soupir profond.

Mellie (en fond) : Tu aurais pu faire une croix sur ta carrière.

Mellie réapparaît en premier plan. Puis on voit Grant apparaître.

Grant : Parfait ! Si tu tiens toujours autant à la Maison Blanche, il va falloir qu'on se mette au travail et qu'on leur donne l'impression d,être un couple heureux.

 

***défilement de photos de la campagne pendant une interview - DEUX ANS PLUS TÔT***

 

ÉCOLE ÉLÉMENTAIRE DE SANTA BARBARA CALIFORNIE À CANON PERDIDO PENDANT LA CAMPAGNE - JOUR

Mellie et son mari sortent d'un bâtiment et sont encadrés par une foule de journalistes.

Un journaliste : Monsieur le gouverneur, vous êtes distancé de cinq points dans le New Hampshire…

Le couple s'est avancé et on reconnaît le journaliste c'est le mari de Cyrus, James.

James : … N'est-il pas un peu risqué d'interrompre votre campagne pour une réunion de parents d'élève ?

Grant : Si je dois choisir entre faire mon devoir de père et perdre les primaires, alors ce n'est pas vraiment un choix.

Devant eux le journalistes redoublent de question et derrière ceux-ci Cyrus et Olivia se mettent à sourire. En arrière plan on voit un bus scolaire jaune.

 

TALK SHOW EN MATINÉE DANS LE NEW HAMPSHIRE PENDANT LA CAMPAGNE- salle de préparation - JOUR

 

Olivia donne des consignes à l'équipe de campagne.

Olivia (S'adressant au gouverneur) : Non, vous ne pouvez pas mettre ça, une cravate unie c'est mieux pour le matin. Enlevez-là.

Elle se tourne vers un homme qui passe.

Olivia (S'adressant à l'homme en question) : Donnez-moi la votre. S'il vous plaît votre cravate (il défait le noeud, elle lui fait signe de se presser) Elenvez-là, allez, activez, activez. Merci.

Grant a retiré sa cravate, il relève son col de chemise.

Grant : V… Vous…(petite pause). Vous savez pour qui vous allez voter ?

Elle lui met sa cravate.

Olivia : Je suis apolitique.

Grant : Vous ne dormez jamais, vous volez des cravates à d'honnête citoyen pour moi. Vous vous défoncez vint-quatre heures sur vingt-quatre pour me faire élire et je n'ai même pas droit à votre vote ?

Olivia : Eh bien, vous allez devoir le gagner, comme n'importe quel candidat.

 

TALK SHOW EN MATINÉE DANS LE NEW HAMPSHIRE PENDANT LA CAMPAGNE - sur le plateau - JOUR

L'intervenante interroge le gouverneur et sa femme. Ils sont assis sur un canapé, tout sourire, en arrière plan on voit des techniciens et sur le coté un écran reprenant les images filmées.

Intevernante : Si mes sources sont exactes, vous étiez première de votre promotion à la faculté de Harvard.

Mellie : Oui, c'est vrai. Oh et Fitz ne s'en est pas mal tiré non plus.

Ils rient doucement. Le plan retourne sur Cyrus et Olivia.

Cyrus : C'est pas mal, hein ?

Olivia : Il faut qu'ils se touchent.

Retour vers le couple. En effet, ils se regardent mais ne se touchent pas.

 

ÉVÈNEMENT DE CAMPAGNE DE GRANT DANS LE NEW HAMPSHIRE - JOUR

Des ballons sont accroché, il y a des photographes, des décorations, etc. Un glacier est au milieu du gymnase, Mellie et Grant servent des glaces à des enfants.

Grant : Tiens, c'est bon ?

Mellie : Vous êtes doué …

 

Ils rient doucement. Le plan retourne sur Cyrus et Olivia.

Olivia : C'est super ça.

 

Mellie arrive près du président, une glace en main, elle lui tend.

Mellie : Allez, à présent, c'est ton tour.

Grant : C'est mon tour.

Il prend une bouchée de son cornet. Il en a même sur le menton. Mellie rit avec les journalistes, elle ne le voit pas.

Grant : Succulent… 

Il s'essuie les lèvres de la main, mais la glace sur le menton reste. Mellie aperçoit la glace, elle hésite sur la marche à suivre.

Olivia : Oh, Allez, essuie son menton. Essuie-le. Je t'en supplie, essuie-le, essuie-le, Mellie. Allez, fais-le, s'il te plaît.

L'image passe du couple à Olivia, quand enfin, Mellie essuie son menton.

Grant : Merci, chérie.

Grant l'embrasse. Olivia sourit tellement elle est contente. Mellie rit, elle se frotte les doigts collants à cause de la glace.

Mellie : Elle est bonne, quelqu'un veut la goûter ?

Cyrus et Olivia se regardent de connivence et sourient.

 

***Un voile passe - DEUX ANS PLUS TÔT***

 

BUREAU DE CAMPAGNE DE SALLY - JOUR

À l'écran de télévision, on revoit le bisous passer aux infos. Sally ne semble pas contente.

Sally : Je veux savoir qui dirige leur campagne.

Elle traverse son quartier général. Un homme la suit.

L'homme : D'après ce que je sais, il n'y a eut aucun changement officiel.

On reconnait Billy Chambers.

 

Sally : Ah oui, et vous croyez vraiment que je vais gober ça, Billy ? Sûrement pas. Ce n'est pas le Fitzgerald Grant contre lequel je me suis présentée dans l'Iowa.

Elle arrive à son bureau. Billy s'arrête à l'entrée du panneau de séparation, il croise les bras.

Sally : Là, nous avons un candidat sérieux, charmeur, sympathique, regonflé à bloc et qui est en train de me voler les électeurs. Je suis moi-même à deux doigts de voter pour lui. Je veux savoir qui est responsable de tout ça. Je veux savoir contre qui on se bat.

Billy : Je m'en occupe.

Il cherche à partir, les yeux fixés sur son téléphone.

Sally : Billy, ce n'est pas la volonté de Dieu que je perde le New Hampshire.

Billy : Madame la sénatrice, je vous l'ai promis, on va gagner le New Hampshire.

 

BUREAU DE CAMPAGNE DE GRANT - JOUR

L'équipe de Grant est réunie autour de lui pendant qu'il prononce un petit discours, une bière à la main.

Grant : Je suis un petit peu superstitieux, donc je ne ferai pas de discours de victoire avant la clôture des votes, mais en attendant je tenais vraiment à vous remercier du fond du coeur. Merci, c'est grâce à vous tout ça.

Tout le monde applaudit, Olivia rit. Il se tourne et s'avance vers elle.

Grant : Olivia Pope. Je ne sais pas comment vous avez fait.

Olivia : Oh, je ne veux pas faire de la fausse modestie, mais c'est vous et Mellie qui avez accompli tout ça. Vous avez l'air d'aller beaucoup mieux tous les deux.

Grant : Je crois que vous sous-estimez mes talents de politicien.

Il sourit tristement, et elle le fixe la bouche un peu entrouverte, alors que Cyrus s'approche d'eux.

Cyrus : On ne gagnera pas le New Hampshire.

Grant : Qu'est-ce que vous racontez, on est en tête dans tous les sondages.

Cyrus : L'Article sera publié demain matin, ce qui veut dire que tout le monde le lira en prenant son petit déjeuner juste avant d'aller voter.

Olivia : Quel article ? Qu'est-ce qui va sortir ?

Cyrus : Mellie a une liaison.

Tout le monde reste abasourdi.

***Un écran noir passe***

 

BAR D'UN HÔTEl - NUIT

Olivia écoute les informations depuis le bar d'un hôtel désert.

Journaliste à la télévision : La sénatrice Sally Langston a remporté les primaires républicaines dans l'état du New Hampshire avec quatre-vingts dix-huit pour-cents des voix…

On voit entrer un homme qui se place à coté d'Olivia. On reconnaît Billy Chambers.

Journaliste à la télévision :… La plupart attribue ce revirement de situation au récentes allégations selon lesquelles l'épouse du gouverneur Grant aurait une liaison …

Billy : Vous ne pouvez pas m'en vouloir pour ça. Vous avez fait un sacré boulot avec ces deux-là (Il s'assied en même temps). L'ennui c'est qu'on ne peut pas faire croire que deux personne s'aiment encore quand ce n'est plus le cas. En revanche, Sally et Doug, c'est un vrai  couple d'ados. Ils passent leur temps à se tripoter. Ç'en est presque gênant… 

Olivia : Billy Chambers ?

Billy (en lui tendant la main) : Ravi de vous connaître Olivia.

Olivia (en lui serrant la main) : Qu'est-ce que vous voulez ?

Billy : Admettez votre défaite avant la Caroline du Sud et il sera vice-président.

Olivia : L'addition, s'il vous plaît.

Billy (en ricanant) : Enfin Olivia, vous et moi, on est dans la même équipe. Nous ferions un duo de spin doctor imparable. On manipulerait les journalistes, on se ferait de bons repas. Vous aimez les barbecues ?

Olivia : Vous me demandez d'abdiquer ou vous me demandez un rendez-vous ?

Billy : Un peu des deux, peut-être.

Elle se lève en réprimant à peine un soupir moqueur.

Olivia : Je n'aime pas les barbecues.

Billy : Vous êtes drôlement confiante pour quelqu'un qui n'a plus de carte à jouer.

Olivia : Il me reste toujours une carte à jouer.

Elle sourit et s'en va, le laissant songeur et souriant.

 

BUREAU DE CAMPAGNE DE GRANT - QUARTIER GÉNÉRAL - JOUR

On voit un étalage de boites de pizza vides qu'est en train de manger un SDF, on reconnaît vaguement Huck. Autour de lui l'équipe s'agite et en arrière plan les têtes d'équipe le regarde bizarrement.

Grant : C'est lui l'homme qui va sauver ma campagne ?

Olivia : Ne vous fiez pas aux apparences, Huck est un génie dans son domaine.

 

DANS LA RUE, PLUS TÔT CE MATIN

On voit Huck se tourner vers quelqu'un, les cheveux et la barbe hirsute.

Huck : T'es en retard.

On voit Olivia lui tendre un café, Cyrus à ses cotés.

Olivia : C'est de sa faute. Cyrus, vous pouvez nous laisser une seconde ?

Cyrus hoche la tête et s'éloigne, tandis qu'Olivia s'agenouille à sa hauteur.

Olivia : Huck, tu es prêt à réintégrer le monde réel ?

Huck : Hum.

 

BUREAU DE CAMPAGNE DE GRANT - QUARTIER GÉNÉRAL - JOUR

Mellie l'observe, fait une moue et commente.

Mellie : Il ne porte pas de pantalon.

Huck : Paul Mosley, conseiller politique pour l'alphabétisation.

 

***Photo de Paul Mosley, seul puis entouré d'un groupe***

 

Mellie est assise dans un canapé et s'explique.

Mellie : Écoutez nous savons tous qui il est. Il me conseillait en matière d'alphabétisation. C'est tout il ne s'est rien passé. Je n'aurais jamais… 

Grant : Chérie, ce n'et pas la peine de te justifier, on te croit.

Huck : Ils vous ont suivis, vous le saviez ?

Mellie : Non.

Huck : Et si un type dans mon genre, mais plus propre vous avait suivi pendant plus de sept mois ?

Il lui tend des photos.

 

***Photos de Paul Mosley et de Mellie en train de rire et de discuter lors de diverses occasions défilent***

 

Huck : C'est lui qui a pris ses photos, il s'est contenté d'amasser des preuves et ils ont attendu le bon moment pour les balancer.

Grant : Comment avez-vous eu ces photos ?

Huck : Le numérique c'est une suite de uns et de zéros qui n'attendent que d'être cueilli.

Il s'assied devant un ordo.

Cyrus : Toutes ces photos, tard le soir, cela ne va pas nous aider.

 

***Photos de Paul Mosley et de Mellie en train de rire et de discuter lors de diverses occasions en soirée défilent***

 

Olivia : Et ça prend de plus en plus d'ampleur parce que Mosley n'a pas fait de démenti.

Cyrus : Il a du recevoir de l'argent.

Huck : J'ai vérifié ses opérations bancaires, son mot de passe est alphabétisation.

Olivia : Et il a quoi ? Des comptes en Suisse ? Aux îles Caïmans ?

Huck : Je vois que des petits montants. Regardez-là (tendant le doigt sur l'écran) sept cents Tiny Step Productions. En voilà un autre, 4 dollars et dix-neuf cents.

Cyrus : Pas vraiment alarmant. Continuez.

Huck : Oh les petits payements sont assez intéressants.

Grant : Pourquoi ça ?

Huck : Il reçoit des petits sommes tous les trois mois de Tiny Step Productions et ce manège dure depuis longtemps.

Olivia(au téléphone) : Ça te dirait de sortir de ma cuisine ?

 

APPARTEMENT D'OLIVIA POPE - CUISINE - JOUR

On voit Abby sortir des gâteaux du four.

Abby : Je m'apprêtais à faire une tourte, mais dis toujours.

 

TINY STEP PRODUCTION - JOUR

Une employée de bureau se remet du rouge à lèvre. Abby rentre avec un plateau de cupcakes.

Abby : Excusez-moi, Bonjour (petit signe aux autres personnes dans la pièce) vous êtes dans quoi ?

Employée : Nous produisons des films.

Abby : Oh ! Quel genre de film ?

Employée : Des films spécialisés.

Abby : Du style éducatif, ou … 

Regard appuyé de l'employée, Abby sourit.

 

DEVANT LE CAR DE CAMPAGNE DE GRANT - JOUR

Cyrus s'approche du car et empêche un journaliste, James, de monter.

Cyrus : Pas question !

James : Pas question de quoi ?

Cyrus : Vous avez perdu votre place dans le bus en écrivant ce papier absurde à propos de Mellie et Mosley, sans même passer par moi.

James : Je vous ai appelé, vous n'avez même pas répondu.

Il fait mine de monter quand même, Cyrus s'interpose.

Cyrus : J'attendais mieux de votre part, James.

James : Ne me sanctionnez pas pour avoir fait mon boulot, Cyrus. Le Times aussi a publié cette nouvelle.

Cyrus : Claire, Vous êtes virés du bus aussi, voyez ça avec James.

 

Grant suit Olivia vers la soute du bus, ils sont tous les deux chargés de bagages.

Grant : Olivia ?

Olivia : Oui ?

Grant : Vous croyez que cet homme va faire un démenti ?

Olivia : Je suis dessus.

Elle donne ses valises.

Grant : Comment ça vous êtes dessus ?

Il donne son sac, elle passe devant lui le sourire aux lèvres.

Olivia : J'ai quelqu'un sur le coup.

Grant : Vous avez quelqu'un un autre quelqu'un ? (Il s'arrête, puis s'avance jusque l'avant du bus où elle l'attend) Un Hell Angel ? (il la suit vers l'avant du bus) Un mafieux ? Un bandit au grand coeur qui vous doit une faveur ?

Olivia : Disons qu'il est en liberté conditionnelle.

 

MAISON DE MOSLEY - JOUR

Les pieds sur la table basse, un bracelet électronique attaché à la cheville, Harrison regarde, en jouant de la télécommande et en sirotant une boisson à la bouteille, une vidéo manifestement porno vu les bruits qui en sorte, quand Mosley rentre chez lui, un attaché-case à la main.

Harrison : Sucer des orteils, Hum. C'est pas mon truc, mais j'admire la technique. C'est pas du travail d'amateur (il dépose la bouteille sur une table basse à coté de lui) et vous, monsieur Mosley vous êtes un vrai pro, je prends mon pied avec cette vidéo. Ahaha ah… Non, sans rire, vous avez du talent.

Mosley : Qu'est-ce que vous foutez chez moi.

Harrison : Ya des gens qui payeraient cher pour voir ce film.

Mosley : J'appelle la police.

Harrison : Pas la peine … Je viens de le faire. Je me suis dit qu'une patrouille ne serait pas du luxe pour contenir la horde de journaliste qui va piétiner votre pelouse dans à peu près  (il regarde sa montre) … cinq minutes et ça, votre altesse podophile, c'est la meilleure occasion pour démentir catégoriquement votre soit-disant liaison avec Mellie Grant avant de devenir la risée de tous les médias et avant que la communauté pour l'alphabétisation qui vous tient en si haute estime ne découvre votre vie parallèle d'artiste réflexologue. Whaouah, alors prêt pour la parade, Paul ?

 

DÉBAT POUR LES PRIMAIRES RÉPUBLICAINES À A PRÉSIDENCE - CAROLINE DU SUD - JOUR

 

Sally et Grant sont sur une estrade, chacun devant un micro, fond de scène représentant la bannière étoilée.

Sally : Nous avons la technologie, nous devrions installer des drones le long de nos frontières sud afin de mieux protéger nos concitoyens. À moins que le gouverneur Grant ne soit prêt à ouvrir les portes de son ranch de Santa Barbara à tous les clandestins.

Rires dans la salle, une journaliste installée devant la scène pose une question au gouverneur.

Journaliste : La prochaine question est pour vous, gouverneur Grant, votre couple a beaucoup suscité l'attention durant cette campagne des primaire. Et bien que les allégations d'infidélité aient été écartés, certaines critiques subsistent parmi les électeurs. Comment expliquez-vous ça ?

Cyrus (à Olivia) : On l'attendait cette question.

Grant : Je pense que… qu'il y a un énorme décalage entre la vie réelle et l'image formatée pour l'actualité. On ne peut pas saisir vingt ans de mariage dans une simple photo. On ne peut pas saisir la chimie d'un couple avec une caméra. Je sais ce que les gens imaginent, ce qui se murmure dans mon dos, mais ce que je peux vous dire de plus honnête vis-à-vis de la personne que je suis aujourd'hui, c'est que je suis un homme amoureux, amoureux d'une femme incroyable.

Il capte le regard d'Olivia, tandis que les applaudissements se déclenchent.

 

ASCENSEUR D'UN HÔTEL - CAROLINE DU SUD - JOUR

Grant et Olivia patientent tandis que l'ascenseur monte. La tension est palpable, il se rapproche doucement. Hésitant à la toucher de sa main. Les portes s'ouvrent. Les membres de l'équipe apparaissent dans le couloir, des bouteilles de champagne sont sorties et on brandit des verres.

Cyrus : Hé le héros du jour !

Grant sort de l'ascenseur tandis qu'olivaie y reste, il se tourne vers elle, elle lui sourit. Les portes se referment sur elle. Elle laisse échapper un soupir.

 

***Un voile noir passe - JOUR PRÉSENT**

 

APPARTEMENT DE GIDEON - LIVING - NUIT

Gideon travaille sur son ordinateur, éclairé seulement par son écran. Il voit le président se pencher pour parler à l'oreille d'Amanda.

Gideon (au téléphone) : Euh, oui c'est Gideon Wallace du D.C. Sun à l'appareil, on avait parlé d'Amanda Tanner la semaine dernière, vous vous souvenez ? Oui oui, je sais l'heure qu'il est. Je sais qu'il est tard, mais je …

Il soupire et raccroche.

Gideon (au téléphone) : Vous sauriez qui s'occupe du chien d'Amanda Tanner ? Je crois que c'est un golden. Vous savez qui a récupéré son chien ? Son petit ami ? Ah oui ?

 

***Un voile noir passe - JOUR PRÉSENT**

 

BUREAU DU PROCUREUR - NUIT

Alyssa et David sont assis à son bureau. Ils mangent tout en parlant.

Alyssa : Regardez ces registres. Cette fille arrivait à la Maison Blanche aux aurores et repartait au petit matin, tous les jours. Vous savez ce que ça veut dire ? Ça veut dire que le plaisir et le travail ne faisait qu'un. Elle ne rentrait jamais chez elle, donc elle faisait ça ailleurs. Et où ça? À la Maison Blanche.

David soupire.

Alyssa : Oh ne prenez pas cet air choqué.

David : Donc elle couchait avec quelqu'un qui travaille à la Maison Blanche. C'est à dire n'importe quel homme normalement constitué.

Alyssa : Oui, mais on peut réduire nos recherches à l'aile Ouest. C'est là qu'elle bossait. Ça réduit à fond les probabilités.

David : À cinquante-sept employés de sexe masculin. Ce qui nous ramène à la question : qui est le père du bébé.

Alyssa : Je crois que je viens d'avoir une idée.

David : Et bien pour une fois … 

 

***Un voile noir passe - IL Y A DEUX ANS***

 

BUREAU PENDANT LA CAMPAGNE - CAROLINE DU SUD - JOUR

L'équipe s'active, on voit des télévisions repasser le débat de Grant et Sally. Olivia rentre dans la pièce.

Oilvia : J'ai besoin des derniers chiffres de sondages pour l'Alabama, la Géorgie, l'Arkansas et l'Oklahoma. C'est la dernière ligne droite avant le super Tuesday, c'est pas le moment de baisser les bras, sinon on est mort.

Elle arrive jusqu'à un bureau où elle se penche. Grant arrive.

 

Grant : Bonjour.

Elle relève la tête dans sa direction.

Oilvia : Ah, bonjour, monsieur le gouverneur. Vous avez besoin de quelque chose ?

Grant : Non, juste euh … Non.

Oilvia : Bien.

 

Elle se relève tout à fait, le contourne et s'en va. Après un moment d'attente, il s'avance, l'attrape par le bras au passage et l'emmène hors de la pièce. Arrivé dans le couloir, elle s'appuie contre le mur, tandis qu'en face, Grant s'apprête à dire quelque chose, se retient, puis soupire.

Grant (en murmurant) : Je suis marié, je me présente … 

Oilvia : Je sais.

Grant : … aux élections, je suis coincé.

Oilvia : Je sais. D'ailleurs, je ne veux pas … 

Il lui a pris la main.

Grant : Alors, j'aimerais… rester un instant comme ça. Juste un instant. Rien que tous les deux sans parler, ni penser… je veux juste un instant. Un instant où je ne suis plus le candidat électoral et vous n'êtes plus ma directrice de campagne. Juste un instant où plus rien d'autre n'existe. À part vous et moi.

Oilvia : Juste un instant.

 

Ils se fixent intensément du regard, les respirations se font saccadée, ils se rapprochent. La porte s'ouvre, Mellie apparaît se penche vers Olivia.

 

Mellie : Oh Olivia, c'est vous que je cherchais. J'aimerais avoir votre avis sur la tenue qu'on me demande de porter ce soir, je la trouve trop chic.

 

Olivia rentre dans le local, Mellie se tourne vers Grant, elle a l'air pincée. Puis elle rejoint Olivia. Il reste seul dans le couloir et soupire.

 

***Des photos d'un bus roulant sur une route défilent - IL Y A DEUX ANS***

 

BUS DE CAMPAGNE DE GRANT - CAROLINE DU SUD - JOUR

Tous le monde est assis dans le bus.

Cyrus : Je viens d'avoir les premiers chiffres pour le super Tuesday. Vous êtes encore à la traîne avec les femmes, elles sont pour Sally et ça ne bougera pas.

Grant : Je l'ai mis chaos pendant ce débat, tout le pays l'a vu.

Oilvia : C'est dur de gagner l'électorat féminin quand il y a une candidate solide dans la course.

Olivia lui tend une feuille.

Oilvia : On a attendu trop longtemps.

Grant : Et alors, on fait quoi ?

Cyrus : L'opposition est contre elle, ils ont trois témoins qui sont prêts à jurer sous serments qu'ils ont sniffé de la coke à une fête avec Sally Langston, mais bon ça date des années … 

Oilvia : Ça changera rien. On peut pas épingler Langston sur des affaires de moralité, Dieu est dans son camp. Quand on a Dieu dans son camp, les péchés sont pardonnés, c'est tout l'intérêt.

Cyrus : De toute façon, on ne pourra pas gagner sans les femmes.

Grant : Non ! Si vous avez des dossiers sur Langston, vous les mettez tous à la poubelle, je jouerai le reste de la partie sans coup bas, quoi que ça nous coute.

Cyrus : Ok.

Mellie se lime les ongles pensive.

 

***Des photos de vaches et de fermes défilent - IL Y A DEUX ANS***

 

On voit un dernier panneau avec une photo de citron sur lequel est noté :

Bienvenue,

Nous sommes heureux

que la Georgie (soit)

dans vos pensées.

 

ÉVÈNEMENT DE CAMPAGNE DE GRANT - GÉORGIE - JOUR

Mellie et Grant sont en train de manger de la tarte, entouré de photographes et journalistes.

Grant : Et c'est pour ça que je pense que la déréglementation est une bonne chose. Comme cette tarte. C'est votre régime quotidien, ici ? Parce que si c'est le cas, je risque de prolonger mon séjour.

Murmures de rires dans la salle.

Mellie : Je … (levant les mains) je suis désolée, mais je ne peux plus continuer … 

Grant la regarde surpris, encore en train de mâcher. Mellie renifle.

Grant : Mel ?

Mellie : Ça va chéri, mais il faut que je leur dise.

Il ouvre les yeux un peu plus.

Mellie : Euh… il y a quelque mois, Fitz et moi avons appris que j'étais enceinte de mon troisième enfant. Et cette nouvelle nous a vraiment rendu heureux. Nous étions fou de joie à l'idée d'agrandir notre famille. Mais les campagnes peuvent se révéler stressantes … et je crois que … je crois que mon corps n'a pas tenu le choc. Et … et j'ai perdu notre bébé.

La caméra fait le tour de la pièce, Cyrus et Olivia semblent clairement surpris.

Mellie : Et même s'il n'avait que huit semaines … C'était déjà notre enfant, c'était déjà un membre de notre famille … et… j'ai porté le deuil  de notre enfant chaque jour et je le porte encore. Je sais que beaucoup d'entre vous ont ressenti … oh comment dirais-je … une distance entre Fitz et moi durant la campagne, alors que nous étions en train de vivre cette … 

Grant fronce les sourcils au fur et à mesure qu'elle parle.

Mellie : cette épreuve terrible qui nous a profondément affecté. Et sachez que Fitz était prêt à tout lâcher pour nous laisser une chance de nous reconstruire et de prendre soin l'un de l'autre, mais j'ai refusé qu'il le fasse parce que je pense sincèrement qu'il est le meilleur candidat pour devenir président des États Unis, et je ne pouvais pas accepter que ce deuil l'empêche d'accomplir son destin.

Grant laisse échapper un souffle après l'avoir retenu pendant un moment, semblant réfléchir puis il la prend dans ses bras.

Mellie (soufflant à l'oreille de Grant) : Ça devrait suffire non ?

***Un voile noir passe - JOUR PRÉSENT***

 

APPARTEMENT DE GIDEON - LIVING - NUIT

Gideon est avachi sur son canapé, toujours au téléphone.

Gideon (au téléphone) : Salut Marco, alors ce nouveau job de nuit ? Ah cool, est-ce que tu as reçu le rapport d'autopsie ?

Il se relève soudain.

Gideon (au téléphone) : Sérieusement ? Et de combien de mois ?

Gideon (au téléphone) : Allô, Gideon Wallace du D.C. Sun à l'appareil, oui je … 

Gideon (au téléphone) : Non je ne savais pas que vous alliez travailler dans une heure. Est-ce que vous connaissez le petit ami d'Amanda ?

Gideon (au téléphone) : Je sais qu'il s'occupe de son chien.

Gideon (au téléphone) : Il bosse à la Maison Blanche ? Vous avez son nom ?

Gideon (au téléphone) : Il habite dans le Logan Circle ? D'accord, merci.

Il raccroche après manifestement plusieurs coups de fil différents. Il sourit, content de lui.

***Un voile noir passe - JOUR PRÉSENT***

 

BUREAU DU PROCUREUR - NUIT

Alyssa et David sont en train d'éplucher des photos.

Alyssa : Trop vieux, trop vieux, trop moche, trop pervers, trop moche, trop vieux, encore vieux, bwerk… 

David : J'ai appris tellement de chose ce soir.

Alyssa : Pourquoi pas lui ? Robert Sullivan, adjoint du ministre délégué à la sécurité intérieure.

David : Pourquoi lui ?

Alyssa : Il es mignon, mais en même temps, il a un sourire d'assassin

David : Vous croyez que celui qui l'a mise enceinte, l'a aussi tuée ?

Alyssa : Évidemment, c'est toujours le petit ami.

David : Évidemment

 

***Un voile noir passe - IL Y A DEUX ANS***

 

BUS DE CAMPAGNE DE GRANT - GEORGIE - JOUR

Tous le monde est assis dans le bus et dort pour la plupart. Olivia boit son café. Elle se lève et rejoint Grant à l'arrière et s'assied à coté de lui.

Olivia : J'ai été désolée d'apprendre ce qui vous était arrivé. Est-ce que vous … Est-ce que Mellie va bien ? Si elle a besoin de faire un break. Je suis sûre qu'on pourrait trouver un moyen de … 

Grant : Mellie va très bien. Elle vient de prendre un vol pour l'Alabama où elle va faire douze évènement en deux jours, elle est aux anges. Rien ne peut la démonter. Même pas une fausse couche imaginaire.

 

Olivia se tourne brusquement vers lui, surprise. Il se tourne vers elle.

Grant : Ma femme est une perle rare. On peut dire que j'ai de la chance.

Olivia : Oh je voulais pas … 

Grant : Oh, n'essayez-pas d'être gentille avec moi. Je suis là en train de me plaindre de ma femme et je trouve ça minable, nul, injuste envers vous et c'est un truc vieux comme le monde. Tout à coup je me regarde et je me demande comment … comment j'en suis arrivé là. Pourquoi je ne vous ai pas rencontré plus tôt. Quel genre de lâche je suis pour l'avoir épousée au lieu d'attendre que vous arriviez.

Olivia : Monsieur le gouverneur … 

Grant : Oh pitié. Arrêtez ces conneries de monsieur le gouverneur. On en est plus là. Appelez-moi par mon prénom.

Olivia : C'est une limite que je ne veux pas franchir, ce serait pas convenable.

Grant : Alors ne soyons pas convenable.

Un silence s'installe quelques secondes.

Grant : Dites mon nom.

Longue pause avant qu'elle ne se décide.

Olivia : Fitz.

Elle rapproche sa main et ils finissent par les enlacer.

 

HÔTEL - GEORGIE - NUIT.

Cyrus, Olivia et Grant entrent dans un couloir, muni de leurs bagages.

Cyrus : Ah ma chambre est là. On commence à quelle heure demain ?

Six heure, petit-déjeuner à l'église baptiste, suivi d'une réunion de prière.

Je sens déjà l'eau bénite brûler ma chair de païen. Bonne nuit.

Grant : Bonne nuit.

 

Les deux autres continuent d'avancer.

Olivia : Et voilà, moi je suis là.

Grant : La mienne est là-bas.

Une pause se fait tandis qu'Olivia fixe sa porte incertaine.

Grant : Entrez dans votre chambre et fermez la porte. Nous ferons comme si rien ne s'était passé. Entrez dans votre chambre.

Elle reste longtemps devant sa porte avant d'avancer jusque celle de Grant. Apparaissent des scènes où ils s'embrassent entrecoupées par celles où ils rentrent dans la chambre. Les scènes se rejoignent au moment où il la dépose sur un meuble. Il se séparent brièvement sur un baiser.

Grant : Déshabille-toi.

Les scènes se font de plus en plus érotiques, au fur et à mesure du passage à l'acte.

Grant : Tu es belle.

On ne finit plus que par entendre des halètements, et par voir un clignotement rouge.

 

UN REPÈRE D'ÉCOUTE - NUIT.

Un homme noir est en train d'écouter les halètements et soupirs. Il enlève son casque d'écoute et prend son téléphone.

L'homme : Oui je crois que j'ai quelque chose. Il est avec une femme. Non je ne sais pas qui c'est. Ils sont pas vraiment en train de discuter. Oui, je vous l'envoie.

Il mets quelque chose sur une clé, le met dans un sac et le ferme.

 

***Un voile noir passe - JOUR PRÉSENT***

 

APPARTEMENT DE GIDEON - LIVING - NUIT

Gideon travaille sur son ordinateur, un bic dans la bouche.

Gideon (lecture dans la tête d'inscription qu'il a noté) : Employé de la Maison Blanche, Adresse du Logan Circle … 

 

***Un voile noir passe - IL Y A DEUX ANS***

 

BUREAU DE CAMPAGNE DE LANGSTON - GEORGIE - JOUR

Un coursier marche le sac qu'on vient de voir être fermé.

Coursier : C'est pour votre patron.

Devant lui apparaît alors, Amanda qui se tourne vers lui et prend le paquet. Elle se lève.

 

***Plusieurs scènes passent - de l'enlèvement d'Amanda à son repêchage dans le fleuve et les scènes à la morgue***

 

BUREAU DU PROCUREUR - NUIT

Alyssa et David sont en train de placer des photos, les unes à cotés des autres. Elles sont toutes alignées devant eux, puis on voit défiler toutes les photos à l'écran.

 

***Un voile noir passe - IL Y A DEUX ANS***

 

BUREAU DE CAMPAGNE DE LANGSTON - GEORGIE - JOUR

Elle avance jusqu'au bureau de Billy Chambers et lui remet le sac.

Amanda : On vient de livrer ça pour vous.

Billy : Merci. C'est quoi votre nom déjà ? Désolé, mais il y a tellement de monde ici que je perds le fil.

Amanda : Amanda. Tanner. Et c'est pas la peine de vous excuser. C'est super d'être là. Je suis fan de la sénatrice Langston.

Billy : Amanda, je n'oublierais pas la prochaine fois. Je vous le promets.

Elle sourit et s'en va. Il observe la clé usb qu'il a à présent entre les mains.

 

***Un voile noir passe - JOUR PRÉSENT***

 

APPARTEMENT DE GIDEON - LIVING - NUIT

Gideon regarde encore la vidéo. On voit Amanda discuter avec Billy en arrière-plan. Gideon fait une recherche approfondie sur Billy Chambers et sourit, satisfait de son travail.

***Un voile noir passe - Défilement de photos d'Olivia et du Président ensemble - dont une en train de s'embrasser***

 

APPARTEMENT D'OLIVIA POPE - NUIT

Olivia fixe le président. Elle met le haut-parleur et on entend entre deux halètements : 

Grant : Déshabille-toi.

Elle se tourne vers lui, offusquée.

Olivia : Cyrus a reçu ça ? Dans sa boite à lettre ? Quelqu'un a cet enregistrement depuis deux ans ? Mais pourquoi avoir attendu aussi longtemps ?

Grant : Tout ce qu'ils avaient c'était une voix. Il avait leur voix, mais il fallait une fille.

Olivia : Il leur fallait Amanda Tanner.

 

***Un voile noir passe - JOUR PRÉSENT***

 

BUREAU DU PROCUREUR - NUIT

Alyssa marche pieds nus dans le bureau. David est couché sur le canapé, la main posée sur son front, manifestement douloureux.

Alyssa : Si le groupe sanguin du bébé est A et qu'Amanda est du groupe B, le père est soit A, soit AB. On pourrait demande rune assignation pour avoir accès aux groupes sanguins du personnel.

David : On peut pas assigner à comparaître comme ça. On a rien.

Alyssa : Oh on  est si proche du but.

David : On est très loin. On a un suicide et une intuition. Rentrez chez vous.

Alyssa : Quoi ?

David : Allez dormir et révisez vos examens. Allez acheter de nouvelles chaussures. Désolé d vous avoir privé de sommeil pour rien, c'est n'importe quoi.

Alyssa : David.

David : Ouais ?

Alyssa : Je regrette pas.

Elle sourit, il sourit et elle soupire, se levant, mettant ses chaussures et partant.

Alyssa : Bonne nuit.

David : Bonne nuit.

 

APPARTEMENT DE GIDEON - LIVING - NUIT

Gideon est en train de faire les cent pas dans son appartement tandis qu'il téléphone

Gideon (au téléphone) : Allô, Gideon Wallace du D.C. Sun. J'aimerais parler au secrétaire général Billy Chambers, s'il vous plaît. Oh vous répondez en personne ? Cool. J'ai besoin d'un commentaire pour un article que j'écris.

Quinn sort de sa chambre.

Quinn(murmurant) : Je vais acheter de quoi prendre un petit-déj.

Elle s'approche de lui et l'embrasse.

Gideon (lui murmurant) : D'accord.

Elle court vers la porte. Il attend qu'elle soit partie et reprend.

Gideon : Ok, en fait c'est au sujet de votre relation avec Amanda Tanner.

 

***Un voile noir passe - JOUR PRÉSENT***

 

BUREAU DE CAMPAGNE DE LANGSTON - GEORGIE - JOUR

Sally est au téléphone, on voit Billy Chambers arriver dans le fond.

Sally : Merci, monsieur le gouverneur.

Elle raccroche.

Sally : Billy… 

Billy : Ne me remerciez pas avant de l'avoir entendue.

Sally : C'était le gouverneur Grant. Il m'a proposée d'être sa vice-présidente et j'ai accepté. Le super Tuesday est perdu d'avance. Il n'y a plus d'autres options.

Billy : Alors quoi, on abdique ? Non ! Non, c'est un coureur et ce n'est pas un vrai républicain, il va faire n'importe quoi, il ne va pas tenir une seule des promesses que nous avons faites à nos millions d'électeurs. Qu'est-ce qu'on va leur dire à tous ces gens ?

Sally : On va leur dire de voter pour Grant et Langston.

Billy : Ce que j'ai dans mes mains peut changer la donne, c'est énorme. Prenez le temps d'écouter ça. Pas pour moi, mais pour l'avenir de notre pays.

Sally : Saint Matthieu, chapitre treize, il y a une parabole à propos d'un ennemi qui sème de l'ivraie parmi le blé pour détruire la récolte d'un fermier. Quand il s'en aperçoit ses serviteurs lui demande s'ils doivent arracher les mauvaises herbes avant la moisson et qu'est-ce que le fermier répond ?

Billy : Non, laissez les croître ensemble.

Sally : Un jour Dieu brûlera les mauvaises herbes et sauvera le fruit Billy. Mais pur l'instant, laissons les croître ensemble.

Il soupire, elle sourit faiblement, elle le contourne, lui serre l'épaule et s'en va.

 

APPARTEMENT D'OLIVIA POPE - DÉBUT DU JOUR

Le président est près de la fenêtre et regarde au dehors. Olivia est assise dans son canapé un coude sur sa cuisse permettant à sa tête de reposer sur son poing.

Olivia : Il faut que tu retournes à la Maison Blanche avant que toute la presse ne rapplique.

Il regarde sa montre et quitte son point de vue. Il se penche pour prendre sa veste sur l'accoudoir du canapé.

Grant : Je me suis imaginé ton appartement tellement de fois… ça me plaît. C'est très toi.

Olivia se lève et lui fait face.

Olivia : Oui, un des avantage du célibat.

Grant : Je devrais y aller.

Olivia : Tu devrais y aller.

Grant : Juste un instant.

Olivia : Hum oui, juste un instant.

Il jette sa veste sur un fauteuil en face du canapé. Il s'assit sur le canapé et elle finit par s'asseoir, la tête reposant contre son bras. Il en profite pour poser un baiser sur sa têt. Elle vient dans ses bras, et il l'enlace. Ils ont l'air très tristes.

 

Après un instant, elle se lève, il fait de même, reprend sa veste, la met. Ils se font de nouveau face.

Grant : Au revoir, Olivia.

Olivia : Au revoir, monsieur le président.

 

APPARTEMENT DE GIDEON - LIVING - NUIT

Gideon est en train de marcher dans son appartement en train de parler, tandis que Billy regarde les photos qu'il lui a donné.

 

Gideon : Amanda Tanner a travaillé avec vous dans l'aile Ouest. J'ai plusieurs photos de vous ensemble, dont certaines avec son chien.

Billy : Oui, Oui effectivement, mais je ne vois pas où vous voulez en venir. Qu'est-ce que vous essayez de me dire ?

Gideon : Je pense que vous êtes sorti avec Amanda. Que vous étiez son petit ami.

Billy (il commence par rire) :  Merveilleux, alors, c'était ça votre grande découverte, que elle et moi on sortait ensemble ? Qu'on se tenait la main, que c'était du sérieux.

Gideon : Si j'étais secrétaire général de la vice-présidente, je n'aimerais pas qu'une chose pareille s'ébruite, surtout sachant qu'elle était … 

Billy : Bande de crétin … 

Gideon : Pardon ?

Billy : Je suis cerné par une bande de crétin, c'est impressionnant. Que des incapables.

Gideon : Je tiens un sujet là.

Billy : Ah, ça oui, vous en avez un … Seulement, l'ennui c'est que c'est pas le bon. C'est pas moi le sujet, c'est le président. L'homme qui couchait avec Amanda Tanner, c'est lui. J'étais votre source à la Maison Blanche. Je vous ai envoyé de photos d'Amanda avec son couillon de chien et le président. Je vous ai même donné tous les registres de l'aile Ouest. Elle lui rendait visite presque tous le séjours bon Dieu. C'est pas vrai, j'ai absolument fait tout ce que je pouvais à part vous les dessiner en train de s'envoyer en l'air. Vous n'aviez plus qu'à assembler tous le morceaux, Mais bon sang c'es quoi votre problème ? Vous êtes complètement abruti, vous, Amanda, son clebs … J'avais pondu un plan, on n peut plus simple, avec des grosses lettres qui clignotaient. Vous auriez pu vous en sortir les yeux fermés.

Gideon : Oh mon Dieu, vous lui avez demandé de coucher avec le président.

Billy : Oh mon Dieu… (Emphase théâtrale) Aargh … Vous vous prétendez journaliste. Quelle blague, vous auriez pu déclencher un nouveau Watergate et au lieu de ça, vous choisissez de dire à tout le monde que j'ai eu une liaison avec une morte qui était cinglée. Bonne chance pour votre article.

Gideon : J'ai aussi découvert autre chose.

Billy : Vous êtes un idiot. Quoi que vous disiez, je nierais tout. Cette conversation n'a jamais eu lieu.

Gideon : Selon le rapport du légiste, Amanda était enceinte de treize semaine et je parie qu'il était de vous.

Billy s'arrête, surpris … et revient vers lui, écoutant cette fois.

 

Gideon : Je suis peut-être idiot, mais quand les gens apprendront qu'Amanda était enceinte du secrétaire général de la vice-présidente, ça va faire son petit effet. J'ai la copie du rapport du légiste, si ça vous intéresse. J'imagine que les tests ADN prouveront facilement ce que j'avance. Vous pourrez nier tout ce qu'on vient de se dire, mais ça, ça risque d'être plus difficile. Attendez où est-ce que je l'ai mis.

Il lui tourne le dos pour fouiller dans ses papiers, Billy s'empare d'une paire de ciseaux, le prend par le cou et le lui plante. Gideon se retrouve par terre en train de pisser le sang et semblant souffrir atrocement.

 

***Un voile noir passe - IL Y A DEUX ANS***

GRANDE SCÈNE DANS UN AUDITOIRE SURPLOMBÉ - JOUR

Grant présente sa vice-présidente pour la campagne présidentielle.

Grant : C'est un immense honneur pour moi, d'avoir le soutien de la sénatrice Langston, et je suis fier d'avoir une femme de compétition à mes cotés. Je suis sûr qu'avec votre appui, nous entrerons dans la Maison Blanche en novembre, et nous apporterons à notre Nation, les changements qu'elle désire.

Tout le monde applaudit avec force.

***FIN***

Kikavu ?

Au total, 73 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Mathry02 
05.08.2019 vers 17h

Phoebe0102 
03.07.2019 vers 22h

boudou64 
27.06.2019 vers 19h

nonok 
16.05.2019 vers 19h

Casey5102 
06.04.2019 vers 20h

Jamie08 
13.03.2019 vers 19h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 3 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Ne manque pas...

HypnoPlume 2019: Participez!
On vous attend! | Teaser YouTube

Activité récente
Actualités
Joshua Malina, conspirationniste dans The Good Doctor

Joshua Malina, conspirationniste dans The Good Doctor
Joshua Malina va interpréter un patient dans la série The Good Doctor dans l'épisode diffusé lundi...

Joshua Malina parle d'À la maison blanche, à Londres

Joshua Malina parle d'À la maison blanche, à Londres
Joshua Malina et Hrishikesh Hirway, deux acteurs de la série À la maison blanche, vont réaliser leur...

Envoyez un SMS à Kerry Washington !

Envoyez un SMS à Kerry Washington !
Kerry Washington a donné son numéro de téléphone sur Twitter. Elle a déclaré dans une vidéo postée...

Whiskey Cavalier, espionnage et humour dès ce soir sur TF1 !

Whiskey Cavalier, espionnage et humour dès ce soir sur TF1 !
La série Whiskey Cavalier arrive ce soir, samedi 29 juillet, sur TF1. On y retrouve Scott Foley en...

Tony Goldwyn | Sa nouvelle série annulée

Tony Goldwyn | Sa nouvelle série annulée
La série "Chambers ne sera pas de retour pour une deuxième saison". a déclaré Netflix dans un...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Téléchargement
HypnoRooms

langedu74, 18.10.2019 à 18:35

HypnoClap : il reste 4 chapeaux disponibles pour tenter de gagner Un bonbon ou une Cards ! Et toujours les jeux d'Halloween

pretty31, Avant-hier à 12:46

Plus que deux chapeaux disponibles pour tenter de gagner Un bonbon ou une Cards sur HypnoClap

juju93, Avant-hier à 17:48

Encore 3 jours pour voter à la 3ème catégorie des L d'or (awards) de The L Word : personnage secondaire masculin. Oui nous avons aussi des hommes !

ophjus, Avant-hier à 19:50

Bonsoir, un nouveau sondage est sur le quartier Reign, pas besoin de connaître la série !

chrismaz66, Hier à 12:11

Bonjour, 2 nouveaux sondages Kaamelott et Torchwood, l'un des 2 est drôle ^^

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site