VOTE | 193 fans

Forum

Pour poster sur ce forum, veuillez vous identifier

Retour à la liste des sujets

Saison 2

217 : Pauvre petite fille riche

tibo18  (17.08.2014 à 14:29)

Je crois que je suis obligé de débuter cette critique par la toute dernière scène de l'épisode : Osbourne, identifié comme la taupe qui s'est officiellement suicidé, a en réalité été liquidé par... Jake. Autant dire que nous avons là l'un des cliffhangers les plus explosifs de la saison, auquel je ne m'attendais pas le moins du monde. Le personnage de Scott Foley continue donc de prendre de l'ampleur et devrait être la pierre angulaire de la dernière partie de saison, à la fois impliqué dans les actions de Fitz, la vie personnelle d'Olivia et les trahisons politiques récentes. Le potentiel de Jake apparaît comme énorme, et j'espère que les scénaristes sauront gérer ça comme il se doit.

Parallèlement, une autre scène m'a particulièrement marqué dans "Pauvre petite fille riche" : le face à face entre Mellie et Fitz. C'est la première fois, me semble-t-il, que les 2 époux sont les héros d'un tel échange, plus encore que les confrontations apparues lors des précédents conflits. Cette fois, Mellie met Fitz face à ses dérives : ce dernier, complètement secoué par le scandale de Defiance et les agissements d'Olivia, a plongé dans l'alcool et a perdu l'amour de ses enfants, devenant ainsi comme son père qu'il a toujours détesté. On sent bien que Fitz est complètement perdu, et l'idée d'avoir un président des Etats-Unis en pleine déroute personnelle me fait saliver.

Du côté de l'affaire de la semaine, "Scandal" maîtrise un peu moins son sujet même si l'ensemble reste très correct. L'épisode marque le retour du grand méchant Hollis Doyle, dont la fille a été kidnappée. Ce dernier pense qu'il s'agit d'un coup monté (ce qui nous vaut, en début d'épisode, un passage assez cocasse), avant que la série nous fasse comprendre que l'enlèvement est bien réel... mais finalement non. Le dernier twist est excellent et inattendu, il faut bien l'avouer. Cependant, "Scandal" a davantage de mal à faire passer les émotions nécessaires, notamment parce que la femme de Doyle est trop lisse et assez mal interprétée par l'actrice.

En bref : Avec un tel cliffhanger, "Scandal" serait-elle sur le point de nous scotcher dans notre fauteuil une nouvelle fois ? Un épisode palpitant.
Note : 8/10

218 : Haute trahison

tibo18  (17.08.2014 à 15:38)

"Scandal" est en train de repartir sur les rails les plus solides qui soient depuis quelques temps, et cet épisode en est l'exemple le plus flagrant. Tout débute par le débarquement de la femme de Osbourne dans le bureau d'Olivia Pope, déterminée à faire la lumière sur la mort de son mari, car persuadée qu'il ne s'est absolument pas suicidé. Evidemment, l'équipe d'Olivia va rapidement se rendre compte de la supercherie et va devoir cravacher pour mettre à jour la véritable taupe. Le développement est classique mais réussi, avec quelques scènes assez amusantes (Harrison persuadé qu'Olivia va refuser le dossier, entre autres) et une vitesse de croisière.

Mais tout cela est presque éclipsé par la seconde partie de l'épisode, qui part dans une direction totalement surprenante. En effet, après avoir cédé aux avances répétées du beau Jake, Olivia découvre avec stupeur que ce dernier l'espionne en voyant les images de son appartement, alors même qu'un homme cagoulé est à l'intérieur. De là, et du séjour à l'hôpital d'Olivia, se pose un nombre incalculable de questions : Jake a-t-il orchestré la visite de cet homme chez Olivia ? Cherche-t-il finalement à la protéger ? Quid de la version que va donner Olivia à propos de son agression ? Et quid de Fitz, qui semble revenir à la charge, touché par la détresse de son ex maîtresse ?

Bref, c'est avec énormément de suspense et de promesses que "Scandal" aborde, une fois de plus, la suite des événements. Dans un autre registre, Quinn se met à la recherche de Huck alors que ce dernier a soudainement disparu lors de l'une de leurs enquêtes en duo. De quoi offrir de sympathiques moments, notamment parce que Katie Lowes a au moins autant progressé que Kerry Washington depuis le pilote. Enfin, c'est probablement du côté de la Maison Blanche et de Fitz & Mellie que "Haute trahison" est le moins convaincant. Le couple présidentiel tente de se refaire une santé en passant à la télévision, même si loin des caméras, les différends semblent toujours bien présents. Dommage que tout cela ne soit que si faiblement touchant, je pense qu'il y a moyen de développer beaucoup plus.

En bref : Jake devient la star de cette fin de saison, et c'est une curieuse mais excellente idée.
Note : 8/10

215 : Un homme à marier

jef68  (17.08.2014 à 18:32)

Pas grand-chose à dire sur l’affaire du jour, Olivia cherchant une femme pour le plus jeune des frères  Cadwell candidat au poste de gouverneur, le problème c’était tellement évident qu’il avait une relation avec sa belle-sœur, je dirais du déjà vu, donc sans grand intérêt pour ma part…

Le choc c’est quand même le fait que c’est le président  qui fait surveiller Olivia, Jack étant un ami proche de Fitz, j’avoue que ça je ne l’avais pas vu venir, et la scène de fin entre les deux hommes étaient assez intéressante sur le fait que Jack n’ose pas lui avouer que c’est en fait lui qu’Olivia voit, curieux de voir la suite sur ce point…

Il y a David qui se sent suivi et qui demande de l’aide à Olivia, Huck se chargeant de le protéger, mais ce dernier est perturbé par ce qu’il lui est arrivé, et passe un peu à côté de sa mission, son échange avec Quinn vers la fin de l’épisode valait le détour, y a pas dire ce personnage est vraiment des plus intéressant, mais il arrive quand même à décrypté les dossiers, et fini via l’amie de Wendy à identifier la taupe, le directeur de la CIA, il avait trop la tête de l’emploi pour que je sois surpris par cette révélation…

Un épisode plaisant sans plus…

6/10

216 . Liaison dangereuse

jef68  (17.08.2014 à 19:25)

Un épisode bien plus intéressant que le précédent, d’une part par l’affaire du jour, un couple mis sur le feu des projecteurs  par l’infidélité de la femme 15 ans plus tôt, et le fait aussi que c'est également superbement interprétée par Lisa Edeltstein, une de mes actrices fétiches, nous avons à faire aussi à un combat par presse interposée entre Olivia et Cyrus…

Le duo Mellie-Cyrus fonctionnent à merveille, un coup je te dire dans le dos un coup on fait équipe, avec la découverte de Mellie au sujet de Jake…

Jake qui remet les informations qu’Olivia lui a transmis à Fitz concernant les otages, ce dernier mettant en place une opération de sauvetage et puis il y a la relation Olivia-Jake qui devient intéressante à suivre…

 Je terminerais par le duo Quinn-Huck, que dire….j’adhère totalement, ils sont en surveillance sur Osbourne et voir comment il  transmet ses informations, Huck « formant » Quinn à la surveillance et à la filature, ce duo fonctionnant parfaitement bien, et que dire du cliff, Osbourne démasquant Quinn…juste envie de voir la suite…

7/10

217 . Pauvre petite fille riche

jef68  (17.08.2014 à 20:20)

Alors là trop fort Scandal, comme le dit si bien Jake, je me suis fait avoir comme un bleu, je pensais dur comme fer que c’était bien Osbourne la taupe, tout le monde croit maintenant que ce dernier c’est suicidé alors que c’est Jake qui l’a tué, ce dernier  devient de plus en plus intéressant et énigmatique….

Scotché par le face à face Mellie-Fitz probablement une des scènes les plus intenses entre les deux personnages, je dois avouer que ce Fitz là m’intéresse beaucoup plus que le Fitz qui s’envoie en l’air avec Olivia lol….

Un petit mot aussi sur le duo Huck-Quinn qui fonctionne toujours aussi bien, et puis je me pose une question est-ce que David ne va finalement pas finir par intégrer le cabinet Pope § Associés…

Et je terminerais par l’affaire du jour, qui encore une fois est malheureusement trop prévisible, c’était trop évident que la fille avait « commandité » son propre enlèvement pour prendre l’argent de  ses parents….le bémol de l’épisode dommage car le reste était parfait….

8/10

218 . Haute trahison

jef68  (17.08.2014 à 21:09)

L’affaire de la semaine si on peut l’appeler ainsi est enfin très intéressante car elle reste dans la suite du cliff, la femme d’Osbourne suppliant d’enquêter car elle est persuadée que son mari n’est pas la taupe, ce que Olivia et son équipe de tarderons pas à confirmer…

Pour ce qui tourne autour de Jake, j’avoue que là je ne sais plus trop quoi pensé, après qu’Olivia se soit rendue chez lui et cédé à ses avances elle se rend compte que ce dernier la surveille,  lui montrant un individu chez elle, il lui dit que c’est pour la protégé, mais bon j’ai difficile à le croire après tout ce qu’on a vu sur lui, mais Scandal sait tellement bien nous surprendre que j’attends la suite avec impatience pour voir dans quelle direction on va, qui plus est Fitz revient vers Olivia suite à sa blessure et Jake se rend compte qu' Olivia et Fitz sont bien plus proche qu’il ne l’aurait pensé…

8/10

219 : Confessions de l'ombre

tibo18  (20.08.2014 à 21:33)

L'heure est venue de pousser un petit coup de gueule : à quel moment les scénaristes vont-ils nous lâcher la grappe avec les scènes redondantes entre Olivia et Fitz ? Malgré un jeu d'acteurs toujours efficace, je commence à avoir l'impression de voir encore et encore le même refrain, et cela finit par lasser. D'autant plus que "Scandal" a bien d'autres façons d'explorer les relations amoureuses de Fitz, comme la décision de Mellie de quitter Fitz en privé tout en restant à ses côtés en public. Je ne sais pas trop où cela peut nous mener d'ici la fin de saison, qui approche à grands pas, mais l'idée de ce double jeu me plaît.

Pour autant, si quelques éléments sont clairement décevants de ce côté là, "Confessions de l'ombre" n'y accorde qu'un intérêt secondaire, préférant se focaliser davantage sur Huck, suite à son récent enfermement. Un choix extrêmement judicieux, mais surtout brillamment exploité de bout en bout. L'épisode est l'occasion pour le personnage campé par Guillermo Diaz de nous offrir tout une série de flashbacks, nous en apprenant ainsi énormément sur son passé. On découvre donc que Huck a eu une famille fut un temps (quel plaisir de revoir Jasika Nicole, alias Astro pour les intimes), et pourquoi elle est sortie de sa vie.

"Scandal" impose le respect en raison de certaines scènes choc, à la fois très fortes émotionnellement et saisissantes. Je pense par exemple aux nombreuses victimes de Huck, des assassinats qui ne sont pas sans rappeler quelques passages de "Dexter" mais qui trouvent ici un relief tout particulier. L'autre force principale de l'épisode, c'est ce gimmick "7-52" qui rythme l'intégralité des 40 minutes, permettant au téléspectateur de s'infliger foule de questions sur la signification de ces chiffres, sans évidemment parvenir à trouver leur véritable sens. Dès ses débuts, la série nous l'avait montré : Huck est sans aucun doute le meilleur héros de "Scandal".

En bref : Huck suffit à lui seul à mettre la série sur orbite. Le reste est même superflu, et forcément moins bien mené.
Note : 7.5/10

220 : Tout le monde peut se tromper

tibo18  (22.08.2014 à 22:44)

Mea culpa total. Alors que la lassitude commençait à me gagner dans l'épisode précédent vis-à-vis de la relation entre Olivia & Fitz, voici que "Scandal" se décide enfin à accélérer le mouvement et à créer quelque chose de réellement passionnant. En effet, la série met en place l'éventuel terrible scandale politique qui se prépare, sous l'impulsion de Mellie. La première dame des Etats-Unis souhaite tout faire pour récupérer son mari, et menace de révéler au monde entier son infidélité s'il n'accède pas à sa requête... une déclaration fracassante qui va finalement bel et bien résonner sur les petits écrans américains.

L'incroyable manège orchestré par les uns et les autres est d'une efficacité redoutable, ne donnant aucun répit au téléspectateur qui assiste aux événements sans vraiment savoir comment tout cela va se terminer. La scène la plus marquante reste sans doute la visite de Fitz chez Olivia, avec un jeu de regards entre les 2 acteurs à la fois hilarant et très prenant, qui mêle tout un tas de sentiments et s'avère assez jouissif à regarder. "Scandal" semble donc prête à franchir le pas, à mettre Olivia & Fitz ensembles pour de bon, et j'ai déjà hâte de voir ce que cela va donner, tout comme de savoir de quoi l'avenir de Mellie sera fait.

Parallèlement, d'autres enjeux sortent de terre, à commencer par le devenir du couple James/Cyrus. Pendant que l'un hérite de l'interview de sa vie, l'autre veut tout faire pour l'en empêcher. Un conflit d'intérêts qui pourrait bien leur être fatal, et bien que cette partie soit un peu plus conventionnel et moins amusant qu'espéré, le potentiel est bien présent. De même, Cyrus se retrouve au centre des soupçons de l'équipe d'Olivia, persuadée que le meilleur ami de la boss est la véritable taupe. Entre Jake, Cyrus, Charlie, la série parvient à créer une atmosphère de tension et d'incertitude absolument géniale, un suspense qui devrait servir grandement la fin de saison.

En bref : Malgré tout ce que l'on peut dire, les feuilletons amoureux des plus hautes sphères politiques, il n'y a rien de plus jouissif.
Note : 9/10

221 : Vie privée, vie publique

tibo18  (23.08.2014 à 20:08)

Comment aborder la gestion d'une crise conjugale lorsque l'on est au plus haut sommet de l'Etat ? Voici une question qu'ont du se poser nos 2 derniers présidents français en date, et voilà également une question que met "Scandal" sur la table dans cet avant-dernier épisode de la saison. Autant dire que le contrat est plus que rempli, notamment parce que la série impose un rythme presque jamais vu jusqu'alors, avec des événements et des scènes qui s'enchaînent à une vitesse record. Le premier grand enjeu de "Vie privée, vie publique", c'est la décision de Fitz à propos de son avenir à la Maison Blanche.

Jusqu'au dernier moment, "Scandal" s'amuse à nous faire croire que Fitz va renoncer, et même si chacun est persuadé que cela ne se fera pas, les twists et les échanges sont tellement efficaces qu'on a peu de temps pour réfléchir. Le seul point faible de toute cette vaste intrigue, c'est peut-être l'absence d'un ou deux passages réellement prenants sur le plan des émotions, car tous les autres ingrédients sont au rendez-vous, y compris l'humour (le fou-rire de Cyrus et Fitz sur le canapé du bureau ovale, un moment aussi sympathique qu'inattendu). Le petit fil rouge de la conférence de Cyrus est également bien mené, avec des secondes distillées ici et là.

En arrière-plan de ce remue-ménage public et télévisuel, l'équipe d'Olivia s'emploie à démasquer enfin la taupe. Après Cyrus, Sally Langston est la principale cible de nos gladiateurs, jusqu'à ce que ces derniers voient la carte de Defiance volée et parviennent, grâce à Charlie, à comprendre l'identité de cette fameuse taupe : Billy Chambers. Ce dernier fait donc son grand retour alors que tout le monde l'avait un peu oublié, un choix judicieux qui offre de belles perspectives pour le season finale. Même chose pour David Rosen, son complice, qui joue un double-jeu assez intriguant et dont l'avenir s'assombrit bizarrement. Je vois bien David Rosen y passer très prochainement, mais comme "Scandal" sait nous surprendre, qui sait ?

En bref : La série aborde sa fin de saison de façon impeccable. Un excellent épisode.
Note : 9/10

222 : Passage aux aveux

tibo18  (23.08.2014 à 21:17)

"Scandal" est quand même une série assez sensationnelle. Après une première saison presque désastreuse, elle a su rebondir, aller de l'avant et nous livrer une deuxième salve d'épisodes grandiose. Ce season finale est sans doute l'un des tous meilleurs, avec une multitude d'intrigues et de rebondissements qui permettent de ne pas s'ennuyer un seul instant. Premier événement : David Rosen n'est pas du tout la taupe ou le complice, mais s'est employé à manipuler Billy Chambers et le gouverneur pour les piéger et faire éclater la vérité. L'histoire autour de Defiance s'achève de la meilleure des façons (avec la carte mémoire explosée par Cyrus, un moment hilarant), sans que l'on ne voit rien venir.

Il faut dire que les scénaristes ont soigné l'écriture du scandale du début à la fin, sur tous les plans, y compris pour les personnages. En effet, "Passage aux aveux" offre une scène très glauque et poignante entre Huck et Quinn. Alors que le premier s'effondre et voit ses démons le rattraper une fois encore, Quinn prend la relève et devient peu à peu comme son camarade de boulot. Un passage qui met les larmes aux yeux tant on sait que Huck souffre de voir Quinn devenir cette personne aussi froide et prête à tout que lui.

Pendant ce temps, il se passe également énormément de choses à la Maison Blanche. D'une part, la fine équipe doit gérer la perte de la carte Cytron, ce qui nous vaut quelques scènes déjà cultes portées par Jeff Perry (sa crise de nerfs dans l'ambulance étant à mon humble avis l'un des moments les plus hilarants que "Scandal" ait pu nous proposer en 2 ans) ou encore une ouverture d'épisode dans laquelle Hollis Doyle s'illustre également de façon particulièrement comique. Par ailleurs, Cyrus doit gérer une autre crise : le couple Fitz/Olivia est déterminé à aller de l'avant, ce qui ne lui plaît pas du tout, préférant privilégier la présence de Mellie pour acquérir un second mandat.

Du coup, Cyrus se décide à brouiller les plans des 2 amants : il révèle le meurtre de Verna perpétré par Fitz à Olivia, et les coucheries d'Olivia et Jake dans tout l'appartement de ce dernier à Fitz (une "télé-réalité", comme il l'appelle). En provoquant une réaction à la fois amusée, choquée et émue du téléspectateur, "Scandal" parvient à faire rompre Olivia et Fitz sans même que cela ne paraisse exagéré ou redondant. Enfin, la série clôture sa saison avec une scène très originale dans laquelle Olivia, libérée de son couple avec Fitz, semble parfaitement bien vivre jusqu'à ce que son nom soit connu du grand public (révélé par... ?) et qu'elle retrouve son père, qui n'est autre que le responsable de l'organisation ayant mené Jake - entre autres - à la baguette. Inutile de dire que la saison 3 s'annonce d'ores et déjà épique.

En bref : "Scandal" achève parfaitement une deuxième saison qui est parvenue à faire oublier les débuts trop poussifs de la saison 1 et à hisser la série en haut de la liste des nouvelles pépites, grâce à des scénaristes inspirés comme jamais et des performances d'acteurs en constant progrès.
Note : 10/10

Moyenne de la saison : 7.95/10 [Evolution : +2,16]

Ajouter un message sur la dernière page

Ne manque pas...

HypnoPlume 2019: Participez!
On vous attend! | Teaser YouTube

Activité récente
Actualités
Joshua Malina, conspirationniste dans The Good Doctor

Joshua Malina, conspirationniste dans The Good Doctor
Joshua Malina va interpréter un patient dans la série The Good Doctor dans l'épisode diffusé lundi...

Joshua Malina parle d'À la maison blanche, à Londres

Joshua Malina parle d'À la maison blanche, à Londres
Joshua Malina et Hrishikesh Hirway, deux acteurs de la série À la maison blanche, vont réaliser leur...

Envoyez un SMS à Kerry Washington !

Envoyez un SMS à Kerry Washington !
Kerry Washington a donné son numéro de téléphone sur Twitter. Elle a déclaré dans une vidéo postée...

Whiskey Cavalier, espionnage et humour dès ce soir sur TF1 !

Whiskey Cavalier, espionnage et humour dès ce soir sur TF1 !
La série Whiskey Cavalier arrive ce soir, samedi 29 juillet, sur TF1. On y retrouve Scott Foley en...

Tony Goldwyn | Sa nouvelle série annulée

Tony Goldwyn | Sa nouvelle série annulée
La série "Chambers ne sera pas de retour pour une deuxième saison". a déclaré Netflix dans un...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Téléchargement
HypnoRooms

Flora12, Avant-hier à 15:24

Nouveau sondage sur le quartier Sanctuary, venez nombreux !

cinto, Avant-hier à 18:49

Un nouveau titre pour Ma sorcière bien aimée? N'hésites pas à voir le sondage , à voter et à commenter. Merci pour votre passage.

cinto, Avant-hier à 18:51

Vous voulez poser une question à Henry? RDV au sondage chez The Tudors et Régalez-vous à commenter. Merci à tous.

CastleBeck, Avant-hier à 22:21

Un nouveau concours d'écriture vous attend sur le quartier Castle. Merci

juju93, Hier à 22:14

3ème catégorie des L d'or de The L Word : le personnage masculin (oui masculin vous avez bien lu) qui aurait mérité d'être + approfondi.

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site